Patrick MOYA : moyapatrick.com

     MOYA PRESSE
 

CONTACT : FLORENCECANARELLI@GMAIL.COM






PATRICK MOYA en chiffres



- Une biographie récente de 350 pages (Le Cas Moya, 2016)
- 14 000 visiteurs dans une exposition en 2016 dans le Palais ducal de Mantova (Italie)
- 27 m de long pour une peinture réalisée en deux jours et en public dans une foire d'art à Reggio Emilia (Italie, 2013)
- Un catalogue raisonné de 880 pages, plus de 4500 Oeuvres répertoriées (2011)
- Un reportage dans le journal d'Arte pour son installation in situ sur les murs du centre d'art de la Malmaison à Cannes (90 m de long sur 4 m de haut, 2011)
- 5 chars dessinés pour le carnaval de Nice, tous illustrant son univers (depuis 2009)
- 45 toiles monumentales pour l'entrée du Festival International du cirque de Monte-Carlo réalisées en 9 ans (depuis 2007)
- Répertorié comme artiste numérique par le magazine MCD, (Musiques et Cultures Digitales, 2009)

- Une sculpture monumentale en acier de 8 mètres réalisée en 1991, qui est aujourd'hui dans le parc des sculptures du musée de Kaohsiung à Taïwan
- 250.000 mètres carrés de terres virtuelles sur 4 serveurs internet

Wikimoya : https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Moya



Biographie de Patrick Moya

Plasticien, performer et artiste numérique, Patrick MOYA cherche à être partout, érigeant en Asie de grandes sculptures en acier ou modelant dans l'argile en Italie des céramiques avec les lettres de son nom, passant des pinceaux à l'ordinateur, des soirées techno aux murs d'une chapelle, de l'art contemporain à l'art numérique, de la vie réelle aux mondes virtuels … Une démarche invasive et unique qui prend comme prétexte son nom et son image.
Né en 1955 à Troyes, Patrick MOYA fait des études d'art à la Villa Arson de Nice (1974-1977), avant de poser nu comme modèle aux beaux-arts (1979-1989) dans le but de devenir la créature et non le créateur. Tout en réfléchissant à la place de l'artiste dans le monde contemporain.
Il commence par réaliser des oeuvres uniquement avec les lettres de son nom, assimilant l’œuvre à sa signature, avant de marquer de son nom des images du dictionnaire et enfin, de créer son personnage (1997), autoportrait décalé bientôt entouré bientôt d'un bestiaire presque qu'humain, qui ensemble, forment son Moya Land.
Il possède aujourd'hui plusieurs îles virtuelles sur Second Life qui le fait considérer par le critique italien Mario Gerosa comme l'un des pionniers des univers virtuels. Il conçoit son île en 3D comme une oeuvre d'art globale : le créateur est enfin devenu une créature sous le nom de son avatar, Moya Janus, qui reçoit les visiteurs en les immergeant dans son univers.



QUELQUES EXPOSITIONS MONOGRAPHIQUES RÉCENTES


-----------------------------------------------------------

MANTOVA (ITALIE), Cantina di Palazzo Ducale, mars/avril 2016






------------------------------------------------------------------------------------------
TROYES (FRANCE), installation-peinture in situ, Maison du Boulanger, novembre/décembre 2015



-------------------------------------------------------
BUSAN (CORÉE), Radium Art Center, août/décembre 2013




--------------------------------------
DRONERO (ITALIE), Teatro Iris, mai 2013




---------------------------------------------------------------------------------
CANNES (FRANCE), installation-peinture in situ, Centre d'art La Malmaison, été 2011





CONTACT : FLORENCECANARELLI@GMAIL.COM